Agrandir l’image

Soucieux du développement des enfants et des élèves au bénéfice de nos prestations, nous avons décidé, la Direction des écoles et la Direction de l’ASIA, d’allier nos forces et nos ressources pour prévenir et traiter les situations d’intimidation. En effet, on constate de plus en plus des interactions de violences verbales ou physiques entre les jeunes que ce soit dans les transports scolaires, à l’école, au parascolaire, sur les chemins d’école, dans la cour, etc.
Les enseignants-tes de notre arrondissement se sont formés à l’apprentissage d’une méthode d’intervention et ont choisi la méthode Pikas. Les responsables des structures pré et parascolaires de l’ASIA ont également entrepris cette formation.

 

Qu’est-ce que l’intimidation ?
Nous connaissons davantage le mot harcèlement, décrit par Marie-France Hirigoyen comme « une violence à petites touches, qui ne se repère pas, mais qui est pourtant très destructrice. Chaque attaque prise séparément n’est pas vraiment grave, c’est l’effet cumulatif des microtraumatismes fréquents et répétés qui constitue l’agression. » Ce terme est largement utilisé dans les médias et est issu de la psychiatrie et de la psychanalyse. Les anglo-saxons préfèrent l’utilisation du mot intimidation dans les conduites entre enfants et adolescents.
C’est donc ce terme que nous avons choisi d’utiliser.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le processus de gestion de prévention ou de traitement des situations d’intimidation, nous avons créé un groupe de professionnels internes, avec pour mission d’intervenir et d’être des personnes ressources.  Le protocole suivant délimite les champs d’action du groupe.
 
Mission du Groupe « STOP-INTIMIDATION »
Le groupe a pour mission la mise en place d’un plan d’actions en cas d’annonce de situation d’intimidation, en assurant entre autres :
  • La prise en charge de la situation
  • La coordination de la récolte des informations et de la communication aux différents partenaires
  • La coordination des actions de prévention visant à informer les élèves et à développer leurs compétences sociales et émotionnelles
  • L’adaptation continue du protocole type de traitement des situations

 

Public cible
Tout enfant et élève qui se trouvent dans une situation de malaise subie par ses camarades dans les locaux scolaires ou parascolaires, dans les transports, dans la cour de récréation, ou encore sur le trajet entre le domicile et les lieux cités précédemment. Tout enfant et élève qui intimident un de ces camarades, soit seul soit en groupe.